Communauté juive massorti de Bruxelles

Massorti : explications

Origines

Le judaïsme Massorti (terme signifiant à la fois "traditionnel" et "de transmission" ) est aussi appelé "Conservative Judaism" en Amérique du Nord. Il est né en Allemagne au milieu du 19e siècle. Les Juifs émancipés et sensibles aux idées de la Haskalah (les lumières juives) tentent alors de concilier judaïsme et modernité mais finissent par s'éloigner des réformes des libéraux considérés comme excessifs. Zakarias Frankel (1801-1875) jette ainsi les bases du judaïsme historiquement positiviste et fonde en 1854 le premier séminaire rabbinique moderne alliant étude juive traditionnelle et cursus universitaire : le Séminaire théologique juif de Breslau, qui allait donner naissance au mouvement Massorti.

Principes

Le judaïsme est un mode de vie dicté par la foi en Dieu. Le judaïsme est basé sur la sacralité de la Tora et la centralité du débat talmudique. La révélation n'est pas limitée dans au moment du don de la Tora mais se poursuit à travers l’Histoire toute entière. Humanisme : convivialité et entraide avec les non-juifs mais refus de l'assimilation. Sionisme : Israël est la patrie du foyer spirituel de tous les Juifs.

Pratique

La halakha a toute autorité pour dicter le mode de vie du peuple juif. Elle peut être appliquée avec souplesse et dynamisme, à la lumière des nouveaux contextes socio-historiques. Égalité entre les hommes et les femmes, qui peuvent prier ensemble et monter à la Tora.
L'étude de la Tora est une mitsva quotidienne. Rien n'interdit de s'aider des méthodes modernes et scientifiques d'analyse textuelle. Respect de la règle de matri-linéaire et ouverture à la conversion si demande sincère conformément aux principes de la halakha.

Chiffres

Présent dans 40 pays avec 735 communautés regroupant 1 500 000 membres.

Dates

  • 1854 : Zacharias Frankel crée à Breslau le premier séminaire rabbiniqe moderne liant étude traditionnelle juive et cursus universitaire.
  • 1886 : création du jewish Theological Seminary qui attire d'éminents rabbins comme Solomon Schechter, Louis Ginberg et Louis Finkelstein.
  • 1980 : Premières communautés Massorti en Israël et en France (Adath Shalom)

Fondateurs

  • Zacharias Frankel (1801-1875), Bohème, Allemagne
  • Solomon Schrechter (1847-1915) Roumanie, États-Unis
  • Saul Lieberman (1895-1983) Russie, Israël et États-Unis

Bibliographie

A. Heschel, Les bâtisseurs de temps, Paris, 1957.

A. Heschel, Dieu en quête de l'homme, Paris, 1968.

L. Jacobs, La religion sans déraison, Paris, 2011.

R. Krygier sous la direction de -, La loi juive à l'aube du 21e siècle, Paris, 1999.

Agenda